Vous cherchez à optimiser la ventilation de votre imprimante 3D, ou tout simplement remplacer un ventilateur qui a rendu l'âme ?

Pour le refroidissement de votre hotend et du filament en sortie de buse (notamment), CompoZan vous propose le ventilateur radial de type blower (aussi appelé souffleur) en modèle 5015 (50 x 50 x 15 mm) fonctionnant en 12V, présent sur de nombreuses machines customisées.

3619559904515
1,60 €
TTC
Quantité
check En Stock

Fermer
 

Garanties 2 ans et support / accompagnement 7j/7

 

Expédition le jour même si commandé avant 13h

 

Politique retours 14 jours satisfait ou remboursé

 

Vous contribuez pour un projet unique communautaire !

Ahh... La ventilation... GROS SUJET ! Combien de débats ? Combien d'erreurs ? Combien d'incompréhensions ?

La ventilation est un élément essentiel, vital pour l'impression 3D et l'électronique en général.

Que ce soit pour bien protéger son matériel contre la chauffe, ou bien assurer un refroidissement de filament optimal, pour pouvoir imprimer comme on l'entend dans toutes les conditions.

Il en existe plusieurs sortes, dans de nombreuses marques et nombreuses tailles. Ici nous nous concerterons sur les utilisations pour imprimantes 3D, FDM précisément.




Avant toute considération technique, ou de partir dans tous les sens, il convient d'abord de se demander de quoi nous avons réellement besoin ?

1. Déjà, est-ce que la ventilation d'origine me suffit ? Les résultats d'impressions me conviennent-ils ? Le bruit est-il acceptable ? Les ventilateurs fonctionnent-ils ?

2. Si l'un de ces points ne vous convient pas alors : Qu'est-ce que je veux refroidir ? Le filament qui sort de la buse ? La hotend ? La carte-mère ? Son alimentation ?

3. Maintenant que je sait pourquoi je veux changer, et quoi changer, je me demande quel est mon critère de choix principal : Le silence ? Les performances ? Un équilibre ?

4. Suis-je prêt à bricoler un peu pour mon installation ? Pas du tout ? Je veux tout refaire ?



Il existe en principe deux grandes familles de ventilateurs :

1. Les ventilateurs axiaux ou hélicoïdaux :

Les plus courants, très polyvalents. Ils sont constitués de trois parties, le distributeur et le diffuseur. Et la partie mobile, l'hélice. Pour le grand public, le distributeur est ni plus ni moins que la partie arrière et le diffuseur le corps principal.

L'air est collecté par le distributeur (sens arrière), puis projeté par l'hélice.

Il est possible de placer le ventilateur en "aspiration" ou en "souffleur". Néanmoins, le but d'un ventilateur en principe est de toujours extraire la chaleur et donc, de le placer en aspiration, pour projeter l'air chaud dans l'air ambiant.

Ce type de ventilateurs peuvent êtres très silencieux, tout en étant très efficace. Ils proposent souvent un débit très important, mais ont l'inconvénient de proposer une pression plutôt faibles.

Enfin, ils sont très facilement intégrable dans nombre de configuration, et diffusent ou aspirent sur de grandes surfaces.



2. Les ventilateurs radiaux ou centrifuge, ou encore Blower (souffleurs) :

Un type de ventilateur surtout présent dans les intégrations compactes, et demandant une bonne pression.

On en retrouve notamment dans la quasi-totalité des ordinateurs portables pour refroidir les CPU/GPU. On le trouve aussi sur certaines machines d'impression 3D, par défaut placé à la verticale pour refroidir le filament.

Ils sont constitués de deux parties : Une roue à aubes actionnée par un moteur dans un stator, la carcasse du ventilateur, et épouse parfaitement sa forme et sa taille.

Cette fois, l'air entre par dépression (différence de pression entre le centre de la roue et l'air extérieur), puis est soufflé par effet centrifuge vers l'extérieur par un orifice de sortie.

Deux configurations sont encore possible, mais pour ce type de ventilateur, on retient surtout le mode "soufflage".

Vous l'aurez compris, ces ventilateurs sont conçus pour "souffler fort" c'est à dire pour disposer d'un air sous pression "élevée". Les débits sont en revanche souvent plus faibles, et ces ventilateurs peuvent être très bruyants.




C'est souvent là que les débats s’enflamment. Pourtant il n'y a pas de quoi. Car ces deux notions de physique, donnent directement les avantages et inconvénients de chacuns. Aucune solution n'étant parfaite !


1. Le débit
: C'est la quantité d'air qui passe d'un point A vers un point B en un temps donné. Cette donnée par exemple est surtout retenue pour les configurations à vocation d'extraction de chaleur. Plus le débit est important, plus d'énergie est évacuée.

L'unité utilisée est le m3/h ou CFM. Attention à ne pas les confondre selon les données constructeurs.



2. La pression
: C'est la force exercée par un volume d'air, sur un volume donné, d'un point A à un point B. On parle aussi de pression/dépression, exactement comme pour la météo et le vent.

L'unité utilisée est Inch-H2O ou en unité métrique, le Pascal. Attention là encore à ne pas confondre ces unités.

Cette donnée est retenue pour entraîner des volumes d'air plus importants dans des espaces réduits, pour suivre des chemins complexes ou perturbés, et enfin pour refroidir une pièce par soufflage. En résumé, une bonne pression permet d'avoir suffisamment d'énergie pour qu'un flux d'air arrive à traverser d'un point A à un point B.

Au final, c'est le juste équilibre entre ces deux données qui donnent le choix d'efficacité d'un ventilateur.




Sur la partie technique, le choix va se porter sur votre fang. Est-il fait pour un radial ou un axial ? (Le choix de votre fang dépend également des points cités plus haut).

Les radiaux de bonne qualité sont chers et bruyants.

Les axiaux, sont très abordables, silencieux, et proposent de très bonne performances par rapport à leur bruit.

De façon générale, un comparatif que l'un de nos membres a effectué (CacaoTor) a établit différentes études sur les ventilateurs axiaux. Au final ils s'avèrent êtres les meilleurs choix en rapport bruit/performances et polyvalence.

Les meilleurs modèles qui ressortent à chaque fois, pour les deux types de ventilateurs, sont tous de la marque Sunon. C'est pourquoi nous avons sélectionné leurs produits sous la forme d'un vrai partenariat. Le recul des milliers d'utilisateurs ont assis définitivement leurs fiabilités et efficacités, que ce soit sur nos machines, ou tout type d'équipements à refroidir.

Pour vous proposer un choix toujours plus fourni nous vous mettons à disposition un choix de ventilateurs radiaux de très bonne facture pour remplacer votre système de ventilation.





1. Comme expliqué longuement sur le sujet dédié du forum lesimprimantes3d.fr, nos imprimantes utilisent une façon bien spéciale de réguler la vitesse des ventilateurs.

Sans ré-aborder le sujet ici, il faudra bien prendre en compte, que dans 98% des cas, changer de ventilateurs par un ventilateur de qualité, empêchera de réguler la vitesse de ce dernier.

Vous ne pourrez alors que le mettre en marche ou l'arrêter. Il vous faudra alors un module convertisseur linéaire de tension que nous proposerons très prochainement.



2. Comme la quasi-totalité des utilisateurs le remarque, les ventilateurs d'origine sont de très piètre qualité. Ils finissent tôt ou tard par tomber en panne définitivement. Il s'agit souvent de ventilateur 12V suralimentés en 24V, malgré leurs étiquettes trompeuses.

De plus, leurs performances sont très médiocres, tout en étant très bruyants.





3619559904515

DataSheet

Modèle
5015
Type
radial
Tension de service
10.8 - 13.2V
Largeur totale
50 mm
Type de connecteur
JST-HX-2P
Débit d'air
3.92 CFM
Pression d'air
9.05 mmH²O
Bruit
35 dBA
Imax (valeur crête)
0.16A
Vitesse max
4200 tr/min
Epaisseur
15 mm
Hauteur totale
50 mm

Accueil

Accueil