Voici les buses laiton type E3D d'entrée de gamme. Type de buse très populaire pour tout usage, la précision en plus !

Compatible avec la quasi-totalité des hotends existant pour peu que le bloc de chauffe soit fileté en M6.

Diamètre de sortie de 0.5mm compatible avec les filaments de diamètre 1.75mm.

3588861622908
1,98 €
TTC
Quantité
check En Stock

buse E3D laiton 0.5
Buses
Fermer
 

Garanties 2 ans et support / accompagnement 7j/7

 

Expédition le jour même si commandé avant 13h

 

Politique retours 14 jours satisfait ou remboursé

 

Vous contribuez pour un projet unique communautaire !

Vaste sujet que les buses...

On en trouve de toutes sortes : En laiton, en acier, des petites, des grosses et même des serties de rubis... Mais oui, tout à fait ma bonne dame !

Parmi tous ces types de buses, on trouve également diverses qualités, le pire côtoie le meilleur et il est parfois difficile de faire un choix. Tentons d'y voir un peu plus clair...





La buse est un élément clé de la fabrication additive par dépôt de filament, elle joue un rôle primordial dans la réussite -ou l'échec- d'une impression.

Une buse de mauvaise qualité, avec un diamètre inapproprié ou une matière incompatible avec le matériau utilisé et votre belle impression qui avait si bien commencé finit en une dentelle informe ou en amas de plastique suspendu à votre tête d'impression...

Nous allons tenter ici d'apporter un début de réponse à une question de la plus haute importance : Quelle buse choisir ?

Les plus rependues sont les buses en laiton. On les retrouve en première monte sur la quasi-totalité des imprimantes du marché et ce n'est pas sans raison : Le laiton possède d'excellentes propriétés thermiques, il conduit très bien la chaleur et induit donc un minimum de déperdition d’énergie.
Leur principal inconvénient est la faible dureté de ce matériau, les buses en laiton ont donc une tendance à l'usure plus prononcée que celles en acier, par exemple.

Viennent ensuite les buses en acier inoxydable. La conductivité thermique de l'acier est plus faible que le laiton, ce qui confère à ces buses un certain désavantage lors des impressions à haute vitesses.
En revanche, la dureté de ce matériau lui permet de résister plus longtemps aux matériaux abrasifs ou corrosifs.

Moins courante que les précédentes, la buse en cuivre nickelée. Le cuivre est un des métaux les plus performants en terme de conductivité thermique, environ 2.5 fois plus que le laiton.
Les temps de chauffe sont donc plus rapides et il est plus facile de stabiliser la température. De plus, le cuivre permet de monter à plus de 500°c, ce qui ouvre la porte a l'impression de matériaux tels que le polycarbonate ou même le filament PEI !
Le plaquage au nickel quant à lui permet d'obtenir un état de surface parfaitement lisse afin d'éviter que le filament ne colle à la buse.

Nous termineront avec les buses en acier trempé. Là encore, nous retrouveront le même inconvénient que l'acier inoxydable, à savoir une conductivité thermique moindre que le laiton.
Cela étant, l'acier trempé comblera cette lacune grâce à sa dureté lui conférant une résistance exceptionnelle à l'abrasion, même la fibre de carbone ne l'effraie pas, elle peut en manger 1 kilo au petit dèj' tous les jours pendant toute une semaine sans problème !





On trouve des buses allant d'un diamètre de 0.2mm à 1mm (et plus, mais nous resterons ici dans des standards). Ce paramètre n'est pas à prendre à la légère car non seulement il influera directement sur la qualité et la résolution de votre impression mais en plus il impactera la totalité des paramètres d'impression : On imprime pas avec une buse de 0.3mm comme avec une buse de 0.8mm !

Voyons cela de plus près, les petits devant, les gros derrière :

De 0.2 à 0.35mm on retrouvera les buses de précision. Elles permettrons d'obtenir une résolution très impressionnante. 
Mais qui dit petit diamètre dit également faible hauteur de couche puisqu'ils sont directement liés. Le prix a payer pour une grande précision est donc un temps d'impression considérablement allongé.

De 0.4 à 0.6mm on trouvera les buses plus standard dans le monde de l'impression 3D grand public. Parfait équilibre entre précision et vitesse, elle offriront la possibilité d'imprimer de beaux volumes en conservant une résolution très intéressante, de loin les buses les plus polyvalentes.

De 0.8 à 1mm nous auront ce que l'on pourrait nommer le "matériel de gros oeuvre". Clairement destinées à imprimer de très grands volumes au détriment de la précision. Ces buses peuvent s'avérer très utiles pour du prototypage de pièces imposantes.



3588861622908

DataSheet

Type
Buse type E3D
Matériaux
Laiton
Diamètre de filament
1.75mm
Diamètre de filetage
M6
Diamètre de la buse
0.5mm

Accueil

Accueil